0

0
Mon panier

Tous les produits ajoutés

Aucun produit

TVA 0,00 €
0,00 €

Les prix sont TTC

Voir mon panier

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port TTC -
TVA 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Comment lutter contre les insectes ou animaux ravageurs de mon bassin ?

  • La galéruque du nénuphare (galerucella nymphaeae) est un petit coléoptère mesurant 5 à 8 mm à l’âge adulte : c’est au stade de larve qu’il est néfaste pour le feuillage de votre nénuphar.
    Un adulte va pondre un groupe de 10 à 18 œufs, mesurant chacun moins d’1mm de diamètre. À sa naissance, la larve de la galéruque mesure 2 mm. D’une couleur jaune orangé, elle virera au noir puis au marron à l’état adulte.
Il est fortement conseillé de lutter contre ces larves : bien que votre nénuphar ne soit pas en danger de mort, son feuillage deviendra vraiment inesthétique. Nous vous recommandons d’arroser au jet d’eau les feuilles attaquées ou de les lester à l’aide d’une grille pendant plusieurs heures. Une autre solution plus radicale sera de couper et brûler les feuilles infestées.
> galéruque du nénuphare (oeufs + larve)
> galéruque du nénuphare (larves)
> galéruque du nénuphare (adulte)
  • La pyrale du nénuphar (elophila nymphaeta) est un petit lépidoptère (papillon) de couleur blanc / jaune, mesurant 20 à 30 mm à l’âge adulte : encore une fois, c’est sa larve qui va s’attaquer aux feuilles des nénuphars, nuphars, faux nénuphars ou autres. Ressemblant à une petite chenille verte de 10 mm, cette larve va découper le feuillage pour confectionner son cocon qu’elle installera sous une feuille en attendant sa métamorphose : elle ne va pas nuire mortellement à la plante, uniquement à son esthétisme.
Nous vous conseillons d’arroser au jet d’eau les feuilles abîmées ou bien de les lester à l’aide d’une grille pendant plusieurs heures.
> pyrale du nénuphare (larve)
  • Le puceron du nénuphar (rhopalosiphum nymphaeae) est un petit hémiptère mesurant 2 à 2.5 mm, de couleur vert foncé à noir. Il peut se développer sur les nénuphars, sur toutes les plantes à feuilles flottantes ou même certaines plantes de berge. Il apparaît en pleine été et peut se multiplier très rapidement.
    Heureusement pour vos plantes aquatiques, de nombreux prédateurs naturels existent sous nos climats. Certaines syrphes (petites guêpes) vont piquer et pondre sous la carapace du puceron. De la même manière, les aphidius (autre espèce d’hyménoptère) vont pondre dans le puceron et sa larve se développera de l’intérieur. Enfin, des champignons entomopathogènes vont parasiter le puceron en bloquant ses fonctions respiratoires.
Vous pouvez faire le choix d’attendre que ces prédateurs agissent naturellement. Si l’attaque est particulièrement virulente, nous vous conseillons une nouvelle fois d’arroser au jet d’eau les feuilles attaquées ou de les lester sous l’eau.
> puceron du nénuphare (sur le feuillage)
> puceron du nénuphare (sur une fleur)
  • Le charançon de l’iris (mononychus pseudacori) est un petit coléoptère mesurant 1 à 3 mm, de couleur noir ou marron. Présent principalement sur les fleurs de l’IRIS pseudacorus (ou iris des marais), il peut s’attaquer à toutes les espèce d’iris. Ce nuisible va consommer la fleur, pondre et laisser ces œufs grandir à l’intérieur de la capsule renferment les graines : les larves auront de quoi se nourrir jusqu’à l’automne pour ensuite hiberner sous leurs formes adultes.

À ce jour, il n’existe malheureusement pas de moyen de lutte biologique : aucun prédateur n’est connu pour cet insecte. La seule solution consiste à détruire par le feu la capsule de graine quand toutes les fleurs ont disparu : il vous sera difficile de les noyer.

> charançon de l’iris 
  • Les ragondins et autres rongeurs : ces animaux peuvent effectivement consommer certaines plantes de votre bassin. Néanmoins, nous les considérons réellement comme des nuisibles du fait qu’ils creusent des galeries dans et autour des mares. Ces trous vont provoquer la chute des berges et le comblement du plan d’eau. De la même manière, ils peuvent provoquer des dégâts importants pour les bassins bâchés.

Icône Paiement

Paiement sécurisé Carte Bancaire, Chèque & Virement

Icône plantes

+ de 900 plantesdisponibles

Vous souhaitez des
renseignements ? Un devis ?

Contactez-nous

Newsletters

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience et mesurer le trafic de notre site internet. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.
Pour en savoir plus, veuillez consulter notre politique de protection des données personnelles.

J'accepte

Vous souhaitez
nous suivre sur Facebook

C'est par ici

Veuillez patienter...