0

0
Mon panier

Tous les produits ajoutés

Aucun produit

TVA 0,00 €
0,00 €

Les prix sont TTC

Voir mon panier

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port TTC -
TVA 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Entretien d’une phytoépuration

Un système de phytoépuration – qu’il soit non collectif ou semi-collectif – demande un minimum d’entretien, en particulier pendant ses premières années de fonctionnement.

Comment entretenir mon système de phytoépuration ?

La Pépinière Le Jardin d’eau vous recommande de suivre quelques règles simples :
  • Attention à certaines substances nocives pour l’environnement

La phytoépuration est un processus naturel, basé sur un écosystème vivant : il est donc formellement déconseillé d’y déverser certaines substances nocives comme les hydrocarbures, les produits chimiques, les médicaments ou tous les liquides corrosifs.

  • Respecter la densité de plantation

Nous recommandons généralement d’installer de 10 à 13 plantes au m² : en respectant scrupuleusement cette règle, vous obtiendrez un massif filtrant assez dense au bout de 2 ans et par conséquent une épuration optimale. Une fois le massif bien installé, le désherbage ne sera quasiment plus nécessaire.

  • Désherber les premières années

Quel que soit le fabricant, votre système par filtres plantés demandera un désherbage régulier dans les premières années de mise en place : sans cet entretien, vous prenez le risque de perdre des plantes essentielles au bon fonctionnement de votre station !

  • Faucarder en Hiver

Nous vous conseillons de tailler vos plantes en saison hivernale : cette solution permet d’éviter le colmatage du substrat (voir schéma page…) et donc un mauvais fonctionnement du système. Encore une fois, il est toujours plus facile et agréable d’effectuer ces tâches régulièrement que de se laisser déborder !

  • Surveiller le matériel

Votre pompe de relevage doit impérativement fonctionner : si celle-ci se bouche, tombe en panne, ou pire, casse, votre installation sera inopérante.

En plus des bacs de phytoépuration, il est important d’entretenir et de ne pas laisser se dégrader les zones de rejet de l’eau propre, qu’il s’agisse d’une zone de filtration plantée ou d’un bassin d’agrément : veiller donc à bien faucher, tondre et surveiller ces zones.


Icône Paiement

Paiement sécurisé Carte Bancaire, Chèque & Virement

Icône plantes

+ de 900 plantesdisponibles

Vous souhaitez des
renseignements ? Un devis ?

Contactez-nous

Newsletters

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience et mesurer le trafic de notre site internet. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.
Pour en savoir plus, veuillez consulter notre politique de protection des données personnelles.

J'accepte

Vous souhaitez
nous suivre sur Facebook

C'est par ici

Veuillez patienter...